La Déclaration et le Programme d’action de Beijing de 1995 constituent la feuille de route la plus ambitieuse pour l’autonomisation des femmes et des filles dans le monde entier. En 2020, 25 ans se seront écoulés depuis que le Programme d’action de Beijing a défini des objectifs stratégiques et des mesures visant à réaliser l’égalité des sexes dans 12 domaines .

La réunion d’examen régional Beijing + 25 “Des engagements pris à Beijing aux résultats porteurs de changement à l’horizon 2030 – L’égalité des sexes dans la région CEE” a permis aux États membres de la CEE d’examiner les progrès accomplis et de recenser les obstacles à la mise en œuvre du Programme d’action de Beijing. La réunion s’est tenue les 29 et 30 octobre 2019 au Palais des Nations à Genève et était organisée conjointement par la CEE et le Bureau régional d’ONU Femmes pour l’Europe et l’Asie centrale.

L’examen et l’évaluation régionale de la mise en œuvre de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing et des résultats de la vingt-troisième session extraordinaire de l’Assemblée générale se déroulent dans le cadre des préparatifs de l’examen mondial Beijing + 25 en 2020. L’examen a inclus une évaluation des défis actuels qui affectent la mise en œuvre du programme d’action et la réalisation de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes et sa contribution à la pleine réalisation du programme de développement durable à l’horizon 2030.

Les principales tendances observées en matière d’égalité des sexes dans l’ensemble de la région de la CEE ont été présentées et discutées dans un débat de haut niveau . D’autres sujets abordés dans le cadre de débat thématique, ont permis de mettre en lumière les politiques économiques et sociales menées dans la région, les enseignements et solutions émanant de la région pour mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles, l’éducation comme instrument de changement au service de l’égalité des sexes, le financement de la promotion de l’égalité des sexes grâce aux investissements intelligents, la représentation des femmes dans le processus d’élaboration de politiques et de prise de décision , l’octroi aux femmes des moyens afin de renforcer la résilience et agir pour le climat et la façon dont les stratégies et politiques de mise en oeuvre du Programme d’action de Beijing contribueront à la réalisation du Programme 2030 .

Notre organisation (AAEEH), représentée par Dr Ernestine NGO MELHA , a contribué et participé en amont au forum de la société civile ” Génération Egalité” sur deux thématiques: éducation et formation des filles et des femmes, participation et leadership des femmes et des filles en lien avec le handicap.

Elle a présenté , au nom de la société civile et du Women Major’s Group,  la déclaration de la session sur les femmes handicapées en lien avec le processus d’élaboration de politiques et de prise de décision , devant les Etats Membres.

Cette déclaration souligne l’importance de la consultation et de l’implication active des femmes et filles handicapées dans tous les processus, la nécessité de soutenir et de renforcer les capacités des femmes et filles handicapées ou les organisations qui les représentent de manière à s’assurer que leur voix sont portées et entendues de manière adéquate et d’établir le lien et le dialogue entre les générations pour permettre aux plus jeunes de devenir des leaders capables de jouer les rôles importants pour une société plus inclusive.

Des évènements parallèles ont été organisés dont ceux sur l’éducation, le vieillissement ou les prochaines étapes de Beijing+25 en 2020 qui auront lieu à Mexico et en France .