En 2018, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 24 janvier journée internationale de l’éducation afin de célébrer le rôle de l’éducation pour la paix et le développement. Sans une éducation inclusive et équitable de qualité et des opportunités tout au long de la vie pour tous, les pays ne parviendront pas à réaliser l’égalité des genres et à briser le cycle de la pauvreté qui laisse de côté des millions d’enfants, de jeunes et d’adultes.

Aujourd’hui, 244 millions d’enfants et de jeunes ne vont toujours pas à l’école et 771 millions d’adultes ne maîtrisent pas les compétences de base en alphabétisation (UNESCO, 2022). 222 millions de filles et de garçons sont touchés par la crise dans le monde (Education Cannot Wait, 2022). 240 millions d’enfants handicapés , même avant les perturbations de l’éducation liées au COVID-19, connaissaient des disparités dans l’apprentissage. Par rapport aux enfants non handicapés, les enfants handicapés étaient 49 % plus susceptibles de n’avoir jamais fréquenté l’école et 42 % moins susceptibles d’avoir des compétences de base en lecture et en calcul (UNICEF, 2021). 80% d’enfants handicapés se trouvent dans les pays à revenu faible ou moyen.

La cinquième Journée internationale de l’éducation célébrée cette année a comme thème : Investir dans l’humain, faire de l’éducation une priorité.  Ce thème s’inscrit dans la dynamique mondiale impulsée par le Sommet des Nations Unies sur la transformation de l’éducation tenu en septembre 2022. Il est important de se mobiliser  autour de l’éducation et d’interpeler les décideurs à traduire en actions concrètes les engagements pris et les initiatives lancées au niveau mondial. L’éducation doit être la priorité pour accélérer les progrès vers la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD).

Pour marquer cette célébration, notre organisation, en se basant sur son expérience (25 ans) indique  dans un message vidéo

-pourquoi  il est important  pour tous les acteurs de faire de l’éducation pour tous et toutes une priorité ,

-donne les raisons pour lesquelles il faut  investir dans l’éducation pour l’inclusion des enfants handicapés  et

-lance un appel à rejoindre  et soutenir le mécanisme de financement qu’elle a créée en 2021.

Pour écouter le message  cliquer ici

Aller au contenu principal