Le 19 décembre 2011, l’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré dans la résolution 66/170 le 11 octobre Journée internationale de la fille, afin de reconnaître les droits des filles et les obstacles particuliers auxquels elles se heurtent de par le monde.

La Journée internationale de la fille met l’accent sur la nécessité de relever les défis auxquels sont confrontées les filles et de promouvoir l’autonomisation des filles et le respect de leurs droits humains. Cette année,  la journée  a pour thème « Génération numérique, notre génération ».

Alors que les établissements scolaires sont fermés  par endroits à cause de la pandémie de Covid-19 et que se devéloppent  les enseignements à travers les outils numériques à travers le monde, nombre d’élèves n’ont pas la possibilité de poursuivre leurs apprentissages . Les solutions proposées ne sont pas toujours adaptées à la situation de handicap creusant ainsi des inégalités de participation dans le processus éducatif (AAEEH, 2020). Les filles rencontrent davantage d’obstacles économiques et sociaux pour accéder à internet et aux appareils numériques  ( ONU Femmes).

Notre organisation plaide pour un accès équitable des filles handicapées aux outils  et appareils numériques, accessibles et au prix abordable et plus globalement pour la prise en compte du handicap dans le monde de la technologie et de l’innovation .

changez la taille des polices
Contraste