En 2018, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 24 janvier journée internationale de l’éducation pour réaffirmer le rôle primordial de l’éducation dans l’édification de sociétés résilientes et la promotion de la paix.

La célébration de la 3è  édition de la Journée internationale de l’éducation, sous le thème: relancer et redynamiser l’éducation pour la génération COVID-19,  intervient au lendemain de la pandémie de COVID-19 qui a entraîné, à l’échelle mondiale, une perturbation de l’apprentissage d’une ampleur et d’une gravité sans précédent. La fermeture des écoles, des universités et autres établissements d’enseignement, ainsi que l’interruption de nombreux programmes d’alphabétisation et d’apprentissage tout au long de la vie, ont bouleversé la vie de nombreux apprenants dans plus de 190 pays.

Dans son message , le Secrétaire général des Nations  réaffirme que l’éducation est un droit humain fondamental, un  bien public commun  essentiel au développement durable. Il  importe de concevoir une éducation universelle, réimaginer et promouvoir une éducation pour tous afin de  garantir l’accès de tous à une éducation équitable et de qualité à tous les niveaux, assurer l’apprentissage tout au long de la vie et l’acquisition des  connaissances et compétences nécessaires à une pleine participation  à la vie de la société et au développement durable.
Font Resize
Contrast